Sweet Cely...

Sweet Cely...

About Irish Wolfhounds

AVANT D'ACCUEILLIR UN IRISH WOLFHOUND


Vous avez décidé d’accueillir un Irish Wolfhound mais êtes-vous bien informé de ce que cela implique ?

Un homme (ou une femme !) averti(e) en vaut deux.

Commençons d’abord par l’aspect « négatif ».

• L’espérance de vie d’un Irish n’est pas très longue. On annonce de 6 à 7-8 ans mais beaucoup nous quittent plus tôt. Certains passent le cap des 10 ans mais font partie des exceptions.
La santé de ce grand lévrier n’est ni plus mauvaise ni meilleure que celle d’autres races. Malheureusement, les causes majeures de décès de l’Irish Wolfhound sont le cancer des os (ostéosarcome), la torsion/dilatation de l’estomac et la cardiomyopathie dilatée (C.M.D.).
Voir ci-contre pour plus d’information.

• Puisqu’on en est au chapitre santé, sachez aussi que tout problème de santé est à hauteur de la taille de ce grand chien, dixit notre vétérinaire. En effet, prenons-le cas d’une entorse grave. Manipuler un IW blessé/malade n’est pas chose aisée, il est grand et fait son poids. De plus, la quantité de médicaments à lui fournir est fonction, justement, de ce poids. C’est une réalité dont, hélas, il faut tenir compte, les frais inhérents à tout traitement médical plus ou moins conséquent, sont lourds à assumer. Sachez aussi qu’un Irish Wolfhound, comme tout lévrier, est particulièrement sensible à l’anesthésie. Si une opération est nécessaire, prenez la précaution d’en parler avant avec votre vétérinaire. C'est vital pour votre chien.
Wolfhounds and Anaesthetics, site d'Hilary Jupp.

Passons à des choses moins graves mais qu’il est bon de savoir avant d’acquérir un IW.

• Si votre voiture est un « pot de yaourt », notez déjà la date du prochain salon de l’automobile. L’Irish voit le monde en grand ! (Mais après tout, c’est peut-être une excuse en or pour changer de véhicule…).

• Idem pour votre aspirateur. Le dernier modèle performant sera plus utile que celui récupéré de chez belle-maman et vieux de 15 ans. D’ailleurs, tout, absolument tout (même sa dévotion pour vous !) sera à la hauteur de ce grand chien : grand coussin (matelas), grand sac de nourriture (de qualité !), dégâts au jardin (vous avais-je dit que l’Irish est un jardinier – et terrassier -, dans l’âme ? Non ? Désolé, cela m'avait échappé.), …

• Oubliez la table basse du salon, les bibelots à hauteur de son fouet (queue), à moins que l’accès du salon soit interdit à votre IW (bonne chance ^^). De même, le plan de travail de votre cuisine, le frigo, les armoires, la table sont, quoique vous puissiez en penser, parfaitement accessibles à votre chien. Et vous savez, l’Irish sait ce qui est bon pour lui, enfin, pour son estomac :o)

• Si quand même votre chien accède au salon (ce dont aucun éleveur d’Irish ne doute), un divan extra large sera le bienvenu si vous voulez vous caser, caser votre tribu et aussi le chien pour regarder à l’aise le film du soir. Pour autant que votre chien ne soit pas un baladeur car vous risquez de ne voir le film que par intermittence. L’Irish aime le - son - confort et ce qui est bon pour vous est donc bon pour lui aussi. Il n’est pas égoïste, il aime partager.

• L’Irish est un grand sensible. Il adore la compagnie de sa famille. Un chenil ne le rendra pas heureux. Les voisins n’ont plus. Un Irish mélomane, c’est amusant une fois, pas deux.

• Ne vous attendez pas à faire, dès le début, de grandes, belles et longues promenades avec votre chien. Un jeune Irish a besoin de beaucoup de repos. Mieux vaut, au début, 3 x 5 min de promenade par jour qu’un 1/4 h en une fois. C’est quelque chose dont vous devez être bien conscient si vous souhaitez que votre jeune chien grandisse harmonieusement. Souvent, en raison de la croissance rapide du chien, les gens oublient vite qu’il ne s’agit encore que d’un « bébé » qui a besoin de grandir à son rythme. Les escaliers, les sols lisses seront également à proscrire. Ce n’est qu'après les longs mois de croissance que vous pourrez prendre un rythme de croisière avec votre Wolfhound.

• Sachez aussi que, dès que vous aurez votre Irish Wolfhound, vous serez, à vie, catalogué. Vous vous en rendrez vite compte quand les gens changeront de trottoir en vous voyant arriver avec votre ami. D’autres poseront des questions inspirées : « Qui promène qui ? – Combien 'ça' mange ? – Mamaaaan, un poney ! – Où est la selle ? – C’est quoi la marque ? - … ». J’en passe et des meilleures. Vous en ferez vous-même la découverte, c’est plus gai. La contrepartie, positive, c’est que le tri sera vite fait entre vos vrais amis et ceux qui se prétendent comme tels.

• Rayon obéissance, l’Irish Wolfhound est un lévrier et se comporte comme tel. Ne paniquez pas quand, soudainement, votre compagnon montrera des signes de surdité fulgurante. Une main ferme dans un gant de velours apportera plus de satisfaction que des hurlements (sauf de désespoir à la vue de VOTRE matelas déchiqueté. Expérience vécue !).

• L'Irish Wolfhound ne nécessite pas un toilettage journalier. Un bon brossage hebdomadaire est suffisant. Habituez votre jeune chien à être, très tôt, manipulé sous tous les angles. Cela sera d'une aide précieuse en cas de pépin et aussi chez le vétérinaire. Et puis cela vous évitera, quand petit Irish sera grand, d'être promené partout dans la maison car il ne voudra pas se laisser faire. Essayez un peu pour voir de trimmer (épiler) les oreilles d'un Irish récalcitrant. Je vous promets du plaisir !
N'hésitez surtout pas à demander conseil à votre éleveur quant à la manière de toiletter un IW. Ce n'est pas compliqué, retenez juste que les ciseaux ne servent qu'à couper les poils trop longs des pieds, pour le reste un bon peigne et... vos doigts.

• Et last but not least. Si vous envisagez l’achat d’un Irish Wolfhound pour défendre votre propriété, passez votre chemin. Portez, sans hésitation, votre choix vers une autre race plus appropriée. L’IRISH WOLFHOUND N'EST ABSOLUMENT PAS UN CHIEN DE GARDE.

Et puis, tant qu'on y est, quelques derniers conseils : avant d'acheter un chiot, visitez plusieurs élevages. Posez toutes les questions qui vous semblent importantes. Les éleveurs sont là pour cela. Soyez certains qu'ils préfèrent trop de questions que pas assez. Et puis, ainsi, ils apprendront à vous connaître aussi. Un éleveur sérieux ne confie pas comme cela un de ses chiots au premier venu. A vous aussi de montrer patte blanche.

Pensez aussi au « Service après-vente », si on peut parler comme cela. Une fois à la maison avec votre chiot, il est important que vous puissiez garder contact avec l'éleveur et lui demander maints conseils. C'est son job.

Sachez aussi qu'en Belgique, un éleveur est tenu, légalement, de vendre un chiot avec un certificat de garantie. De plus, à son départ, le chiot doit être identifié à l'aide d'un microchip et vacciné, le tout attesté par son passeport européen que l'éleveur vous remettra. En ce qui concerne le pedigree L.O.S.H. (Livre des Origines de Saint-Hubert), le seul pedigree belge reconnu par la F.C.I., celui-ci parviendra, dans les mois qui suivent à l'éleveur, à charge pour lui de vous le remettre.

Le code génétique des 2 géniteurs doit obligatoirement être connu par la Société Royale Saint-Hubert. Quand les chiots ont 7 semaines, un délégué de la Saint-Hubert vient contrôler, sur le lieu de la portée, tous les microchips et, au hasard, fait un prélèvement A.D.N. sur un des chiots afin d'attester la parenté, ce qui sera mentionné sur son pedigree.
En ce qui nous concerne, nous avons fait le choix de faire attester tous nos chiots.

Bon, vous l'aurez compris, il y a moyen d'écrire encore beaucoup de choses à propos de l'Irish Wolfhound. Mais, si à ce stade, vous ne vous êtes pas encore précipité, pour choisir une autre race, sur l’encyclopédie des chiens qui se trouve sur l’étagère du milieu de votre bibliothèque, alors, peut-être, êtes-vous fait pour ce magnifique chien :o)))

En résumé...

L'Irish Wolfhound est un cadeau du ciel.
Il volera votre coeur, le brisera en un milliard de petits morceaux quand la traversée du « Rainbow Bridge » sera venue. Mais si vous n'avez pas peur de vous noyer dans ses yeux pleins de douceur, de profondeur, d'amour et de légendes celtiques, tout qui vit avec un Irish vous le dira : « Irish un jour, Irish toujours ! »

His Hound

 

Gentle when stroked,
Fierce when provoked.

AVANT D'ACCUEILLIR UN IW

SANTÉ DE L'IW

Cardiomyopathie Dilatée
Ostéosarcome
Torsion-Dilatation de l'estomac
Shunt porto-systémique
Embolie fibrocartilagineuse
Atrophie Progressive de la Rétine
Hygroma (bursite)

Information Santé en anglais :
Irish Wolfhound Health,
site d'Hilary Jupp.

STANDARD DE L'IW

 

 

Nos chiens sont nourris avec...

 
Le matin...
Platinum
Nous avons changé de marque parce que, principalement, les croquettes Platinum, - à qualité égale avec d'autres de marques de type
« Premium » -; ne gonflent pas dans l'estomac.

Auparavant, ils étaient nourris avec
Purina Proplan que nous recommandons également.

Le soir...
Barf Webshop
Viande fraîche de boeuf de la marque « Kiezebrink » mélangée avec du riz et des légumes frais.

De l'importance d'une nourriture de qualité : ce que vous économisez en nourriture, vous le donnerez... au vétérinaire !

 

 

 

Badger prenant la pose lors de la
Fête aux Potirons de Noduwez, 2005.


Y a des os dans les potirons ?..
© Serdu - essai - 18-09/05

 

 


Farah en pleine action ;o(

 

 


Quand je vous disais que tout est accessible pour un Irish !

 

 


Pour devenir grand et fort, petit Irish a besoin de beaucoup de sommeil.